Hombu Dojo

News

Mémoire de recherche -- Reflextion on Karate-Do Teaching

Par
Shihan ALILOUCHE Boualem

Shihan Boualem ALILOUCHE

6e Dan, International Master et Membre du Kokusai Shihan Kai

KWF Algeria, Shihan Alilouche Boualem

49 ans de pratique, 44 ans d'enseignement

Né le 04/05/1954 à Alger, de formation JKA, un pionnier du karaté en Algérie, plus de 48 ans de pratique et 43 ans d’enseignement, membre fondateur de la fédération Algérienne de Karaté, un personnage clé dans l’histoire du Karaté Algérien.

En 1968, âgé de 14 ans Shihan ALILOUCHE débute la pratique du Karaté Do Shotokan à Alger avec le fondateur du karaté en Algérie, un français Lucien Louis VERNET et ce, seulement quelques années après l’indépendance de l’Algérie. Les entrainements étaient très intenses et durs, en plus des kihons et des Katas le Kumité avaient une grande place et qui se pratiqué dans sa forme Budo.

En 1973, il décrocha son 1er Dan (Sho Dan) en étant le plus jeune ceinture noire d’Algérie. Il devient Instructeur chez Sensei Lucien Luis VERNET.

En 1974, il s’installe dans l’ouest Algérien durant quatre années pour être instructeur des forces militaires et Polices et fondé le 1er Dojo Shotokan pour les civiles dans la ville de Sidi Bel Abasse, beaucoup de ses élèves seront par la suite diplômés Dan JKA.

KWF Algeria, Shihan Alilouche Boualem KWF Algeria, Shihan Alilouche Boualem

KWF Algeria, Shihan Kase et Alilouche BoualemEn 1976, il devient l'élève direct de Shihan’s : KASE, SHIRAI, ENOEDA, MIYAZAKI ET OCHI.

En 1978, il créa dans sa ville natale son Dojo à Bouzaréah, devenant aujourd’hui l’un des plus anciens et réputés Dojos d’Algérie, regroupant plus de 200 pratiquants sous sa direction technique en tant que chef instructeur et ses élèves instructeurs.

De 1978 à ce jour, il a participé aux stages internationaux organisés au : Japon, Belgique, France, Angleterre, Italie, Danemark … etc sous la direction technique des plus grands Sensei’s : NAKAYAMA, KASE, IBUSUKI, KANAZAWA, SHOJI, ENOEDA, SHIRAI, MIYAZAKI, OHCHI, TSUYAMA, TABATA, ABE, LIDA, KOBAYASHI, SUGIMURA, SUMI, YAHARA, ISAKA, OSAKA, KAWASOE, TOMITA, MORI, HAYAKAWA, NAITO, ISHIYAMA, KAWAWADA, IMURA, SAKATA, OGURA, SUTCHI, SAWADA… etc.

KWF Algeria, Shihan Nakayama, Alilouche BoualemPendant ces longues années de pratique il a eu comme amis stagiaires des karatekas de renoms : Hamid Hamich (Chef instructeur KWF France), Jean Pierre Lavorato (Expert FFKMA), Daniel Lautier (Chef instructeur JKA France), Ibrahim El-Marhomi (Chef instructeur ITKF France), Jean-Pierre Fischer (Expert FFKMA) Dirk Heene (Président Kase-Ha), Sergio Gneo (Chef instructeur JKA Belgique), Keiichi Kasajima (Chef instructeur JKA Luxembourg), Wewengkang (Chef instructeur JKA Holland) … etc.

De 1978 à 1980, Shiahn Boualem a participé à divers démonstrations télévisées et autres, Interviews Radios-Journaux, réunions administratives et ministérielles, l’encadrement de nombreux stages et compétitions et la création de plusieurs Dojos à travers le territoire national pour promouvoir le développement et l’expansion du karaté Shotokan en Algérie et la création de la 1ere Commission Nationale Technique (CNT) au sein de la Fédération Algérienne de Judo et disciplines associées (FAJDA) ou il fut le 1er entraineur et sélectionneur de l’équipe nationale JUNIOR.

KWF Algeria, Shihan Alilouche BoualemEn 1980 la CNT organisa officiellement le 1er stage et examen de grade Dan JKA sous la direction technique de Shihan Kase.

En 1982 la CNT invita Shihan Kase pour la sélection de l’équipe nationale Algérienne SENIOR, en vu des championnats internationaux IAKF, Shihan B.ALILOUCHE fut désigné d’office par Shihan Kase, en équipe -A- Kata et Kumite.

Ce long travail a abouti en 1984 à la création de la Fédération Algérienne de Karaté (FAK), ou il fut examinateur au 1er Examen de grade Sho Dan.

Ce long travail a abouti en 1984 à la création de la Fédération Algérienne de Karaté (FAK), ou il fut examinateur au 1er Examen de grade Dan FAK.

KWF Algeria, Shihan Alilouche BoualemEnsuite, ils invitèrent régulièrement pour des stages techniques et examens de grade Dan des Senseis : KASE, SHIRAI, ENOEDA et NAITO et d’autres Senseis pour des stages techniques et démonstrations : ABE, OSAKA, STUCHI, IMURA, URAKAMI, SHIMODA, SAKATA, OGURA, OHTA, YAMADA, KOBAYASHI ... etc.

En 1987, Shihan a occupé le poste de directeur technique de la préfecture d’Alger (DTW), il était chargé de la formation technique des instructeurs et des arbitres.

A ce jour, Shihan B.ALILOUCHE à former des centaines de ceintures noires jusqu'au 5eme Dan (Go Dan) (JKA, ITKF, SKIF, JKS, KWF et FAK), des instructeurs en Algérie et à l’étranger, des arbitres nationaux et internationaux, nombreux d’entre eux étaient en équipe nationale : Champion du monde, d’Afrique, Méditerranéen et Panarabe ; D’autres ont occupé les postes d’entraineurs d’équipes nationale, président de la Fédération Algérienne de Karaté (FAK) et Président de la Confédération Africaine de Karaté.

KWF Algeria, Shihan Alilouche Boualem, Sensei Ibuki TawaraLa formation Budo qu’a reçu Shihan B.ALILOUCHE le mène à aimer le karaté traditionnel de Shihan YAHARA et pousse ses élèves à participer dans tous ses stages techniques et examens Dan organisés en Algérie et à l’étranger depuis 2004.

En Octobre 2011, Shihan B.ALILOUCHE, part au JAPON chez les grands maîtres, au célèbre Hombu Dojo de la KWF. Après une formation avec Shihan's : YAHARA, ISAKA et IBUZUKI, il réussit avec succès l’examen de grade 6éme Dan (Roku Dan) et les qualifiquations d'instructeur et examinateur international.

En Février 2012, Shihan ALILOUCHE Boualem reçoit de la Karatenomichi World Federation, la confirmation du titre Shihan international (Guide international) et de son intégration au comité mondial des maitres internationaux (KOKUSAI-SHIHAN-KAI), qui a pour missions, le développement et la standardisation des techniques du Karaté-Do au niveau mondial et l’établissement des réglementations et la planification des compétitions internationales.

KWF Algeria, Shihan Alilouche Boualem, son Excellence Monsieur Tsukasa KAWADAEn Mars 2012, Shihan Boualem ALILOUCHE fut félicité par son Excellence Monsieur Tsukasa KAWADA, Ambassadeur du Japon en Algérie pour ses exploits en Karate et depuis il entretien une étroite relation d’échange et de collaboration en sa qualité de Shihan international en Karaté avec son Excellence Monsieur Tsukasa KAWADA et aussi avec l’actuel Ambassadeur du Japon en Algérie son Excellence Monsieur Masaya FUJIWARA.

Shihan Boualem ALILOUCHE a consacré toute sa vie à la pratique du karaté traditionnel et continue aujourd’hui à le transmettre avec passion.