Hombu Dojo

News

Mémoire de recherche -- Reflextion on Karate-Do Teaching

Par
Shihan ALILOUCHE Boualem

Shihan Keinosuke Enoeda

9e Dan, Ancien Chef instructeur JKA Europe

 

KWF Algeria, Sensei Keinosuke EnoedaShihan Keinosuke Enoeda appelé "Tora" le tigre en français est un descendant de deux lignées de samouraï très célèbre au cours de l'ère Meïji, il est resté durent toute sa vie très attaché aux valeurs du Bushido faisant de lui un personnage clé de l'histoire du Karaté Shotokan, il fait partie du premier groupe des jeunes instructeurs formés par la prestigieuse JKA, ceux qui se sont imposés par eux-mêmes grâce à leur maitrise technique dans la nouvelle arène de la rude compétition avant de prendre la bonne parole du Karaté japonais au monde.

Shihan Enoeda est né le 4 Juillet 1935 au Japon dans la ville de Nogata, la préfecture de Fukuoka ; athlète fort et naturel, à l'âge de 07 ans il a commencé la pratique du Judo qui est à cette époque une discipline très populaire au Japon. Il participait régulièrement aux compétitions de Judo et à était même classé autrefois vice-champion aux Championnats de la All Japan High School. A 16 ans, il passa le grade de 2e Dan et une année plus tard il découvra le Karaté à travers une démonstration de deux membres (Okazaki et Irea) du Club de Karaté de l'université Takushoku à Tokyo et se lança dans cette nouvelle aventure en s'inscrivant dans la plus célèbre et dure université de l'histoire du karaté.

KWF Algeria, Sensei Kase, EnoedaEn seulement deux années de pratique du Karaté, il décrocha sa ceinture noire et révéla très vite de grandes qualités de technicien, de combattant mais aussi de meneur d'hommes ; Il devint donc capitaine de l'équipe de son club ayant connu de nombreux succès. C'était au cours de sa formation universitaire qu'il a eu le l’immense privilège de recevoir l'instruction du grand maître Gichin Funakoshi. En 1957, après avoir obtenu son diplôme universitaire en science commerciale, il fut sélectionné pour rejoindre le fameux programme de formation d'instructeur au Hombu Dojo de la JKA. Durant les trois années de formation intensive, il a étudié le karaté sur une base quotidienne sous la direction technique de Shihan’s Masatoshi Nakayama, Hideiki Nishiyama, Taiji Kase et Motokuni Sugiura. Les cours de Kumité étaient très très durs ont trouvé comme instructeurs stagiaires dans cette époque Shihan's Kanazawa, Shirai, Miyazaki, Asai, Mikami, Ochi, Takahashi, Kisaka, Ueki … etc.

Redoutable en compétitions, il se classa premier aux championnats du japon en 1963 face à d'autres puissants compétiteurs qui auront un parcours très réussi tel que Shihan’s : Kanazawa, Mikami, Tsuyama, Yaguchi, Asai, Yamaguchi, Shoji, Asano, Tabata, Kisaka … etc.

KWF Algeria, Sensei Abe, Enoeda KWF Algeria,  Sensei Enoeda, ShiraiKWF Algeria, Sensei Shirai, Enoeda, Kanazawa, Yaguchi

KWF Algeria, Sensei Asai, Enoeda, Yaguchi, KanazawaPar la suite, Shihan Enoeda va beaucoup voyager comme tous les grands experts JKA de cette époque afin de vulgariser le Karaté Shotokan dans monde ; il forma des membres de la garde présidentielle, des policiers et des militaires en Indonésie, puis il se dériga à Hawaï, puis aux USA pour assister Shihan's Nishiyama et Okazaki a coté de son ami Kizaka, puis en Afrique du sud sur invitation de Shihan Stan Schmidt, puis il s'installa définitivement en Angleterre où il fut envoyé dans un KWF Algeria, Sensei Asai, Enoeda, Yaguchi, Kanazawapremier temps pour assister Shihan Hirokazu Kanazawa qui était en train d'agrandir l'organisation Shotokan Anglaise. A ses débuts, il n'eut pas beaucoup de succès en Angleterre car ses méthodes étaient trop strictes et trop dures ! sachant que Shihan Kanazawa n'avait pas habitué les élèves à ce genres de méthodes. Shihan Enoeda ne comprenait pas pourquoi le dojo se vidait et pourquoi les dojos du pays semblaient ne pas résister à son enseignement . Les premiers temps, il resta surtout à Liverpool où les élèves avaient été plus nombreux à tenir le choc tout en se demandant régulièrement s’ils allaient survivre au prochain entrainement. Petit à petit les pratiquants Anglais s'endurcirent et les dojos se remplirent par une nouvelle génération de Budokas. Parmi ses valeureux élèves ont rouvrait Shihan’s Hideo Tomita, Yoshinobu Ohta, Andy Sherry, Terry O’Neill, Bob Poynton, Bob Rhodes, Billy Higgins, Frank Brennan ... etc.

A Londres, il organisait tous les ans "L'European Karate Summer Camp", regroupanat des centaines karatékas issus des quatre coins du continent ; ces stages de masse resteront légendaires pour tous ceux qui les avait connus grâce à ceux qui les dirigeaient tels que Shihan's Kase, Enoeda, Shirai, Miyazaki, Ochi, Kawasoe, Naito, Sugimura, Tomita, Ohta et d’autre instructeurs seniors invités directement du Japon.

À partir des début des années 1970, tout en continuant à enseigner en Angleterre il multiplia les voyages à l’étranger pour enseigner et dévlopper le Karaté dans sa forme Budo et il publiera des livres et des vidéos sur les techniques de bases et avancées ainsi que sur les kata, manuels qui sont toujours édités .

Sensei Keinosuke Enoeda

Dans la fin des années 80's après la démission de Shihan Taiji Kase de la JKA ayant occupé le poste de Chef instructeur JKA Europe, Shihan Enoeda fut son successeur à ce poste.

En 2003, il rentra au Japon pour s'éteindre à l'âge de 68 ans suite à un combat contre la maladie (cancer de l'estomac). Il reste pour beaucoup de ses disciples l'un des derniers véritables géants du karaté Budo, complet, authentique et sans concessions.

Shihan Alilouche Boualem dit de son maitre « J’ai eu la chance de le côtoyer de prés durent plusieurs années, Il était un instructeur très dur et très attaché au respect de la hiérarchie et de l’esprit Budo mais aussi très exigeant Au niveau physique et spirituel car pour lui l'énergie et l'engagement étaient plus importants que tout le reste ».