Hombu Dojo

News

Mémoire de recherche -- Reflextion on Karate-Do Teaching

Par
Shihan ALILOUCHE Boualem

Shihan Hideo Ochi

8e Dan, Chef instructeur JKA Europe

 

KWF Algeria, Sensei Hideo OchiSensei Hideo Ochi est né le 28 Février 1940 au sud du Japon dans la ville de Taijo, il s’initie au judo à l’âge de 08 ans et se tourne vers Karaté à l'âge de 14 ans par l’intermédiaire d’une amie de sa sœur. Son premier professeur est Sensei Nagaya, un instructeur formé par la JKA (Japan Karate Association). Il s'est rendu ensuite à Tokyo, pour poursuivre ses études en sciences économiques dans la célèbre université Takushoku et s’investit intensivement dans la pratique du karaté et le considère comme un deuxième domaine d'études sous la direction technique de Sensei Myojo puis Sensei Nakayama le chef instructeur de la JKA. C’est à cette  période qu’il acquit ses premières expériences dans le Kumite (Shiai) en se référant à ses succès en compétitions en tant que membre de l'équipe universitaire coposée de Sensei Miyazaki, Asano, Kisaka et Tabata.

KWF Algeria, Sensei Hideo OchiAprès avoir été diplômé, il a été admis en 1960 dans le groupe d'élite des instructeurs JKA, ce qui était l’objectif de centaines de diplômés. Dès ce moment les difficultés commencent vraiment pour lui car l’entrainement était dur, très dur, surtout au niveau du combat. Mais en revanche les professeurs étaient extraordinaires : Sensei Nakayama le charismatique professeur principal du Dojo, Sensei Sugiura responsable du groupe Kata, Sensei Kase responsable du groupe Kumité, il avait aussi comme élèves Sensei Kanazawa, Shirai, Enoeda, Miyazaki qui sont devenus, plus tard, des Karatékas célèbres connu dans le monde des Karatékas.
Après quatre années d’entrainement rude et intensif, il a passa son examen finale en 1964, avec seulement 3 autres candidats, sélectionnés parmi une centaine de candidats. A partir de ce moment, Ochi Shihan a commencé comme instructeur JKA 4e Dan au Hombu Dojo, Tokyo.

KWF Algeria, Sensei Hideo OchiDans les années suivantes (1965 - 1969) Sensei Ochi a connu un succès importants lors des Championnats du Japon, où il s’imposa et se frayât une place face à des adversaires redoutables tels que Sensei Miyazaki, Asano, Ueki, Tabata, Kisaka, Takahashi, Oishi, Abe, Lida, Isaka … etc. Il décrochât en 1966 la première place en Kata et Kumité, en 1967 la première place en Kumité et la deuxième place en kata, en 1968 la deuxième place en Kumité et Kata troisième, en 1969 à nouveau la première place en kata et Kumité troisième, étant l'un des rares All-Japan Grand-champions. Avant de partir porter la bonne parole pour l’Allemagne, il s’est affirmé comme l’un des grands Karatékas du Shotokan Nippon.

KWF Algeria, Sensei Hideo OchiKWF Algeria, Sensei Hideo OchiKWF Algeria, Sensei Hideo Ochi

KWF Algeria, Sensei Hideo OchiEn 1970, Le 5 Avril pour être précis, Shihan Ochi s’installa en Allemagne pour remplacer Shihan Kanazawa contraint de retourner au Japon. Il occupa la fonction de chef instructeur et d'entraîneur de l'équipe nationale allemande, initiant une série de succès de ses élèves : Champion d'Europe en 1971, 1972 et 1975 et vice-champion du monde en 1975 et 1981, ce qui lui a permis de gagner une réputation pour son enseignement parfait et efficace. En 1976 il décida de participer aux championnats du Japon où la concurrence est devenue significative. Défiant une immense foule de compétiteurs regroupant les jeunes champions internationaux tels que Sensei Tanaka, Yahara, Kasuya, Osaka, Hayakawa, Mori, Omura, Naito... etc. Il confirme sa position de champion en remportant la première place en kata.

L'unification des différentes associations de karaté allemande dans la Fédération allemande de Karaté (DKV) s'est avéré être un grand défi pour lui, défi qu’il relève avec succès. Pour cela de 1970 à 1980 Ochi Shihan entamait le Regulary week-end Séminaires afin de diffuser et unifier les techniques du karaté en Allemagne.

De 1970 à ce jour, Shihan Ochi se consacre à la diffusion du karaté traditionnel, ce qui entraîne de nombreux séminaires et stages en Europe et dans le monde. Il est également l'initiateur du Gasshuku conçu comme la réunion annuelle de karaté pour l'échange de connaissances, une formation intensive qui dure 08 jours sous la direction de maîtres reconnus, qui au fil des ans est devenu le plus grand groupe d’élite de karaté en Europe et dans le monde.

En 1992, Ochi Shihan a fondé une nouvelle association allemande de Karaté JKA (DJKB) Contribuant au mouvement de revitalisation dans le véritable esprit du karaté comme art martial, tradition japonaise et l'opposition croissante des tendances modernes du Karaté sportif pour conserver et diffuser les idéaux de Karaté traditionnel en Allemagne.

KWF Algeria, Sensei Hideo OchiEn 1997, Ochi Shihan a été honoré pour avoir consacré sa vie au service du Karaté et pour son grand engagement dans le domaine social, il se voit attribuer la Médaille d'honneur allemande et le grade de 8e Dan JKA. Il faut croire que la vie en Allemagne a vraiment séduit Shihan Ochi puisque il vit toujours près de Düsseldorf. C’est si vrai que lorsqu’on demande à Shihan Ochi s’il a des enfants, il répond en riant que ses enfants ce sont tous les Karatékas allemands.

Aujourd’hui Ochi Shihan est le chef instructeur de la JKA Europe et est considéré comme étant l’un des maitres les plus respecté et honoré dans le monde.