Hombu Dojo

News

Mémoire de recherche -- Reflextion on Karate-Do Teaching

Par
Shihan ALILOUCHE Boualem

Shihan Mikio YAHARA

8e Dan, Chef instructeur mondial de la KWF

 

KWF Algeria, Sensei Mikio YaharaL’évocation du nom de YAHARA Mikio donne généralement des frissons. De la joie quand on le côtoie en tant qu’élèves, de la crainte et de la douleur si l’on n’est pas du bon coté.

Mikio YAHARA, né le 4 avril 1947 au Japon dans la préfecture d'Ehimefut. Il commence la pratique du Karaté à l’âge de 10 ans avec son frère ainé qui était déjà ceinture noire. Après avoir été diplômé de l'Université de Kokushikan, il fut accepté à l'âge de 18 ans au fameux programme d’instructeurs de la JKA. Pour devenir instructeur confirmé, il a était formé à la dure par la première génération d’instructeurs : Nakayama, Kanazawa, Yano, Asai ... etc. A cette époque, il s’entrainait du matin au soir et se combattait tous les jours avec une centaine d’adversaires. Pour son examen de 3e Dan et d'instructeur JKA, il devait dominer un instructeur confirmé et deux 3e Dan, Deux de ses adversaires ont finis à l’hôpital.

 KWF Algeria, Sensei Mikio YaharaKWF Algeria, Sensei Mikio Yahara KWF Algeria, Sensei Mikio Yahara  KWF Algeria, Sensei Mikio Yahara

KWF Algeria, Sensei Mikio YaharaDe 1974 à 1984, il entame une carrière de compétiteur durent laquelle il s'illustrera brillamment en remportant plusieurs fois le titre de champion du monde, tant en kumite qu'en kata. Connu pour son style unique, semblable à un léopard, pour son esprit combatif et féroce et son attitude BUDO, il livra des combats à la fois inspirants et dantesques qui firent de lui l’un des combattants les plus redoutés de la planète Karaté. Masatoshi NAKAYAMA, qui fut l’un de ses Senseïs, disait que c’était « le meilleur combattant de sa génération », forcément un doux euphémisme dans la bouche du co-fondateur de la JKA.

Depuis 1978, Il dirige une société internationale de protection des personnalités importantes, ISS (International Security Service), ce qui le mène malgré lui a lutter continuellement contre les Yakuza, qui apprirent à le craindre et à le respecter, surtout après avoir dominé a lui seul 34 Yakuza, venu le démotiver de protéger des VIP Japonais. Ses luttes contre les Yakuza, leurs ont fait comprendre qu’il n’avait pas peur de mourir au combat et ont fait de lui une véritable légende vivante des Arts Martiaux au monde.

KWF Algeria, Sensei Mikio YaharaKWF Algeria, Sensei Mikio Yahara

KWF Algeria, Sensei Mikio YaharaDescendant de Samurais par sa mère et d’officier de la marine militaire par son père, tireur d’élite, expert en lancer de couteau et 8e dan Shotokan, pour lui Karaté rime avec Budo: "Être prêt à mourir" telle pourrait être la devise de ce samouraï du Shotokan. YAHARA fit sa réputation sur son Ichigeki (coup mortel), objectif ultime de sa recherche de Budoka. En 2006, à 59 ans lors de son examen pour le 8e Dan, malgré le contrôle, il cassa tout de même, trois cottes à son adversaire d’une seule frappe.

Après le fameux conflit de leadership au sein de la JKA, qui dure de 1987 à 1999, il fonda en avril 2000 avec Yohji YAMAMOTO et Akihito ISAKA la fédération mondiale de Karatenomichi (Karatenomichi World Fédération) pour développer l’idée du karaté Budo. La KWF s’est développée avec succès et s’étend aujourd’hui partout dans le monde.